Casque d’Or et friches urbaines

Article publié par Marie-Rachel JOLIVET le 19/06/2016 à 18:52
Catégories : hors des sentiers battus
Tags : friches, petite ceinture,

L’avantage d’exercer un métier nomade c’est que ça fait visiter du pays ! En l’occurrence Ménilmontant en plein Paris et pourtant si exotique…

Le siège de Coopaname (ma coopérative www.coopaname.coop/) est situé dans cet ancien village, au bord de la Petite Ceinture. Cette portion n’est pas ouverte au public. D’aucun s’y introduisent avec le sentiment délicieux de visiter en fraude les dernières friches urbaines encore disponibles à Paris. Si vous ne craignez pas les rats, ni les loubards qui se réfugient dans les tunnels vous pourrez, vous aussi, contempler ce spectacle de ruines sur fond de graph géant.


Les loubards des tunnels nous rappellent la légende de Casque d’Or  qui fit les beaux jours de Ménilmontant. Si vous poussez la promenade au-delà des rails vous trouverez les anciens vignobles transformés en  ruelles aux noms surprenants (l’impasse Dieu y côtoie le passage Satan). Non loin, c’est un adorable jardin qui porte le nom de Casque d’Or. Il y pousse  des salades dans un improbable fouillis végétal. 


Dans ce charmant quartier oublié des touristes vous serez ravis de vous asseoir pour déjeuner sous la tonnelle du restaurant les mondes bohèmes, un coin de paradis pour oublier l’enfer !
www.mondesbohemes.com/

Copyright © 2018 - Solution de création de sites Internet éditée par EPIXELIC - Administration - webgreen