Parlez-vous latin ?

Article publié par Marie Rachel JOLIVET le 02/11/2015 à 19:01
Catégories : portez-vous mieux
Tags : remède, mélancolie, joie de vivre, appétit, frugalité, passion

La linguiste Henriette Walter confiait hier les secrets de sa joie de vivre au micro d’Eva Bester (remède à la mélancolie). Personnellement, je recommande «  le goût du trop peu » parmi les remèdes proposés par Henriette Walter. Ce qu’elle entend par goût du trop peu est une forme de frugalité qui permet de rester  sur sa faim, de désirer encore, en n'étant pas tout à fait rassasié.

"Il faut que vous ayez encore envie" dit-elle. Gardons de l’appétit pour les choses de la vie, pour les choses de l’esprit, comme pour les choses de la table.


S’il est vrai que « ventre affamé n’a pas d’oreille », ventre trop rempli devient sourd lui aussi. Henriette Walter raconte comment elle tient ses étudiants en haleine en ne leur disant pas tout. S’ils veulent aller plus loin, ils pourront creuser dans la bibliographie.
Le goût du trop peu c’est ce qui permet de garder ses passions intactes.


Pour en savoir plus vous lirez ce lien qui vous permettra aussi d’écouter l’émission et la voix toujours jeune de cette enthousiaste octogénaire :


http://www.franceinter.fr/emission-remede-a-la-melancolie-henriette-walter-le-mot-melancolie-est-assez-joli-le-l-glisse-cest-d


Quant au latin, titre de ma chronique, c’est un clin d’œil à l’ouvrage « minus, lapsus et mordicus, nous parlons tous latin sans le savoir », que je vous recommande également !


 

Copyright © 2020 - Solution de création de sites Internet éditée par EPIXELIC - Administration - webgreen